Le magazine des professionnels de la piscine et du spa
PISCINE ET TECHNIQUE

Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine

04/04/2017
Merci à Philippe Poma, dirigeant de la société Alphadif distributeur de la marque SeaMAID, d’avoir bien voulu, via ce dossier, partager avec nous son expérience.

RÈGLES DE SÉCURITÉ ET D’INSTALLATION D’UN ÉCLAIRAGE DE PISCINE


Bien installer un projecteur led, c’est facile. Il suffit de bien respecter les règles de sécurité et de bon sens… Comme lorsque vous procédez à l’installation d’un projecteur halogène ou à incandescence !

Principale règle : Veillez à ce que le projecteur soit bien conçu pour fonctionner sous une tension maximale de 12 volts alternatifs ou 30 volts continus, conformément à la norme C15-100.

Le saviez-vous ? En France, les installations électriques sont très encadrées.

Publiée par l’UTE, c’est la norme C15-100 qui régit les règles relatives aux installations électriques des piscines, pédiluves et des zones qui les entourent.
Comme dans une salle de bain, 3 zones ont été définies dans et autour des piscines – chacune délimitant les types de luminaires et équipements électriques autorisés en fonction du lieu d’implantation.

Volume 0 – l’intérieur des piscines : dans ce volume, aucun “appareillage” ou “appareil d’utilisation” n’est autorisé à l’exception de ceux alimentés en courant très basse tension (TBTS) soit maxi 12 volts alternatifs ou 30 volts continus.

Volume 1 – zones autour des piscines encastrées ou autour des piscines hors sol : dans ce volume, les “appareillages” et “appareils d’utilisation” ne sont pas admis sauf dans le cas d’une alimentation électrique très basse tension (TBTS). Pour les piscines hors sol, par exemple, une prise de courant protégée par un disjoncteur différentiel 30 mA est acceptée à 1,25 m du bassin et située à 0,30 m au moins au-dessus du niveau du sol.

Volume 2 : les “appareillages” et “appareils d’utilisation” sont acceptés s’ils sont alimentés en TBTS ou protégés par un disjoncteur différentiel 30 mA ou un transformateur de séparation.

À noter ! Dans le volume 0 et dans le volume 1, les canalisations d’alimentation électrique doivent être exclusivement réservées aux luminaires concernés. Il ne doit pas y avoir de canalisations superflues.

Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine


Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine


www.batirmoinscher.com

BIEN REUSSIR SON INSTALLATION : QUELQUES PRECAUTIONS !


Parce que l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage, il est essentiel d’être vigilant et de prendre les précautions suivantes :

1. Vérifier l’étanchéité du projecteur
Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine


2. S’assurer de l’étanchéité de la connexion
Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine


3. Contrôler la tension d’alimentation
Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine


4. Établir un plan de câblage pour les installations multiples
En cas de multi-installation, veillez à bien établir le plan de câblage. Ceci aura pour avantage de déterminer la puissance nécessaire globale de l’installation, le chemin de câble à prévoir, les points de raccordement et la section des câbles par secteur d’implantation.

Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine


5. Ne jamais réaliser de branchement en série, qui aurait pour conséquence de déséquilibrer le courant d’alimentation de chaque projecteur et provoquerait des défaillances prématurées irréversibles.

Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine



Les règles de sécurité et d'installation d'un éclairage de piscine

DÉCOUVREZ AUSSI...

© Éditions Messignac 2017 | Tous droits réservés