Accueil DécryptageUn chantier, une histoire Création d’un bassin semi-enterré réalisé en un mois

Création d’un bassin semi-enterré réalisé en un mois

par laurence

Cette piscine est la pièce maîtresse d’une cour intérieure rénovée. Implantée sur un terrain en pente, elle a été pensée par David Terreil et ses équipes d’Aquaterre (Piscines Magiline), pour s’adapter parfaitement à son environnement. Légèrement hors-sol, elle donne l’impression d’un retour dans le temps, à l’époque des lavoirs, ces bassins publics alimentés par une source d’eau d’origine naturelle. 

Redéfinir l’espace extérieur  

« Cette piscine s’inscrit dans le projet de rénovation intérieure et extérieure d’une résidence secondaire, acquise par un couple de cinquantenaires. Située au cœur d’un petit village, dans une rue étroite, cette maison de ville comprenait une petite cour intérieure, alors en friche, que les clients souhaitaient aménager avec une piscine. Le projet était de réaliser un bassin en longueur pour s’adapter à la typologie du terrain, ainsi qu’une terrasse sur l’une de ses largeurs seulement, afin de conserver l’esprit d’un jardin qui serait mis en valeur par un paysagiste avec des plantations environnantes. »

Un accompagnement et un savoir-faire global

« La première prise de contact s’est faite par le biais du site internet de Piscines Magiline où les clients ont pu faire une demande de catalogue. Nous les avons contactés et sommes convenus d’un rendez-vous chez eux pour découvrir les accès, les spécificités du terrain, envisager la solution adaptée au lieu d’implantation et répondre à leurs questions.
Ils nous ont choisis pour plusieurs raisons. Techniquement, la structure Magiline leur a plu. Humainement, le contact est vraiment très bien passé. Ils ont beaucoup apprécié l’attention portée à leur projet, le temps accordé à la discussion et les conseils donnés. Enfin, le fait que nous ne fassions pas appel à des sous-traitants a compté. Du début à la fin du projet, du terrassement à la mise en eau jusqu’aux explications quant à l’utilisation de la piscine, nous nous occupons du processus global. Ils voulaient un interlocuteur unique. »

Un bassin d’antan confortable et sécurisé

« Pour ce type de maison, citadine, avec des murs en pierres, nous conseillons, généralement, de réaliser une piscine type bassin d’antan qui rappelle un lavoir, avec de grosses margelles Travertin en pierre naturelle et une fontaine centrale faite du même matériau, créée par un tailleur de pierre local. Le but est de créer un bassin naturel, ne donnant pas l’impression d’être trop moderne.
La modernité se trouve à l’intérieur du bassin mais elle est dissimulée. À l’image du volet automatique qui est immergé sous une banquette pour ne pas dénaturer l’harmonie extérieure et ne pas empiéter sur le reste de la piscine. »

Une piscine de fin de saison 

« Entre la signature du projet et la mise en route de la piscine, il s’est écoulé un mois. C’est le délai le plus court pour une piscine de ce type. Les travaux ont débuté fin juin et se sont terminés fin juillet pour l’arrivée des clients dans leur résidence. C’était l’une des dernières piscines de la saison. En effet, nos salariés sont en congés au mois d’août lorsque les Français veulent se baigner et non pas construire. »

Un étroit accès au chantier

« Le terrassement a été assez compliqué en raison d’un accès difficile. La rue menant à la maison ne faisait que 2 m de large, nous passions à peine en voiture. Les terres étaient évacuées, au fur et à mesure, de la pelle jusqu’au gros camion resté un peu plus loin.
Pendant le terrassement, nous avons trouvé un puits, placé entre la piscine et la maison, dont les clients ignoraient l’existence. Nous étions tous surpris. Le puits contenait de l’eau mais il était très profond, ça n’a pas gêné le déroulé du chantier. Dernièrement, nous sommes allés installer un éclairage couleur à l’intérieur du puits qui est aujourd’hui recouvert d’une plaque de verre.
À la suite du terrassement, nous avons effectué une semelle de propreté avant de monter les panneaux de coffrage de la piscine. »

Adapter le bassin au relief du terrain

« Nous avons adapté la piscine au relief du terrain, naturellement en dénivelé. Le bassin est semi-enterré. Une partie de la piscine étant hors-sol sur une longueur, nous avons appliqué un plaquage en travertin pour cacher le coffrage.
Une fois montés et assemblés, les panneaux sont remplis de béton, une méthode de construction pérenne, permettant de réaliser un coulage monobloc (coulage du fond, des parois et des escaliers). Pour cette étape, il a été nécessaire d’obtenir une autorisation de la voirie nous permettant de bloquer la rue une demi-journée pour utiliser la pompe à béton. Le béton séché, nous sommes revenus remblayer le pourtour de la piscine avec du gravier.
Le paysagiste est intervenu entre nos interventions pour planter des arbres, contre la piscine et le mur de clôture. En septembre, il est revenu pour finaliser l’extérieur en apportant de la terre et en posant la pelouse autour du bassin. »

Confort de vie et d’utilisation

« Après avoir placé les margelles, nous avons réalisé une chape de finition lisse sur le béton puis nous avons posé les mousses et les feutrines avant d’installer le liner. Cette couche appliquée avant le liner apporte du confort avec un côté moelleux lors de l’entrée dans le bassin. Le coffre du volet constitue, à la fois, une première marche de l’escalier et un espace détente et confort.
Une petite terrasse a été créée sur mesure, sur l’une des largeurs du bassin, aux dimensions du lit baldaquin qui est installé dessus. Le local technique se situe en dessous.
Cette maison étant une résidence secondaire, nous avons suggéré aux clients des traitements automatisés. D’autant plus qu’il s’agit de leur toute première piscine. Ils n’avaient pas de notions sur la manière d’entretenir une piscine, sur ce que cela implique.
L’eau de la fontaine provient du bassin : elle est alimentée par une vanne installée dans le local technique. Le by-pass crée une petite déviation pour alimenter la fontaine, qui s’active quand les clients souhaitent la faire fonctionner. »

Entretien et recommandation

« C’était un beau chantier. Les clients étaient très contents, à tel point qu’ils nous ont recommandés à des amis, eux aussi très satisfaits.
Ils font appel à nous pour le traitement de l’eau. Ils nous demandent des conseils, ils sont très fidèles. Nous nous occupons de la mise en route du bassin au printemps et de son hivernage en automne. »

 

Fiche technique

Dimensions : 7,33 m x 2,66 m, fond plat à 1,40 m. Modèle Magiprestige
Structure : coffrage perdu Magiline, escalier avec plage et 3 marches droites dans l’angle
Revêtement : liner premium coloris sable
Traitement de l’eau : électrolyse de sel et régulation pH (Stérilor)
Filtration : filtre à cartouche débit 32 m3/h (NFX30 Magiline)
Équipements : volet automatique Diver (Abriblue), pompe à chaleur connectée Z400 IQ (Zodiac), fontaine en pierre, projecteur blanc LED
Pièces à sceller : 1 skimmer, 1 prise balai (Magiline)
Abords : margelles en pierre naturelle Travertin beige de 5 cm d’épaisseur

Aquaterre

Showroom Alès : 641 chemin de Larnac 30100 Alès / Tél. 04 66 43 00 20
Showroom Nîmes / Caveirac : Route de Nîmes 30820 Caveirac / Tél. 04 66 08 15 02

Gérant : David Terreil

aquaterre30@gmail.com  / www.aquaterre30.com

Texte : Carine Dal Gobbo / Photos : Fred Pieau

Articles qui pourraient aussi vous intéresser

L’Activité PISCINE magazine, la référence de l’information professionnelle du secteur de la piscine et du spa.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus