Accueil NewsEntreprises Un nouveau dirigeant pour BIO-UV Group

Un nouveau dirigeant pour BIO-UV Group

par laurence

Laurent-Emmanuel Migeon vient d’être officiellement nommé Président Directeur Général de BIO-UV Group, spécialiste de la désinfection de l’eau par ultraviolets, électrolyse de sel, ozone et AOP. Il succède à Benoit Gillman, qui a fondé et dirigé l’entreprise pendant 22 ans, avec l’ambition de poursuivre son développement en France et à l’international.

Ingénieur agronome de formation et titulaire d’un MBA de l’INSEAD, Laurent-Emmanuel Migeon n’en est pas à sa première expérience de direction, ayant occupé précédemment les postes de Directeur général d’Eurofins Agroscience France, de Directeur d’UCCOAR – INVIVO et de Directeur Général Europe de Biotek Agriculture.

Directeur Général Délégué de BIO-UV Group depuis début 2018, il a participé à son introduction en bourse sur Euronext Growth pour une levée de 10 millions d’euros en juillet 2018 (ALTUV), et aux acquisitions successives de la société Ecossaise triogen® en septembre 2019 puis de l’entreprise Toulousaine Corelec en novembre 2021, et enfin à la levée de 12, 7 millions d’euros en octobre 2020.

Début 2023, pour la première fois, BIO-UV Group a été classée parmi les 1 000 entreprises à la croissance la plus dynamique en Europe par le Financial Times.

Laurent-Emmanuel Migeon a déclaré que c’était pour lui « un honneur d’avoir l’opportunité de continuer à représenter BIO-UV Group dans ses prochaines phases de croissance, tout en maintenant la cohésion et l’exigence qui ont fait la force de l’entreprise depuis sa création par Benoît Gillmann il y a plus de 20 ans. Dans un contexte de marché porteur, et alors que le gouvernement français va annoncer des mesures majeures dans le cadre du grand plan eau afin de sécuriser cette ressource vitale, j’entends poursuivre avec Simon Marshall, Directeur général adjoint, et l’ensemble des équipes le développement rentable et durable de BIO-UV Group sur le long terme.
Nous souhaitons renforcer nos positions ces prochaines années sur les 4 marchés qui portent la croissance de l’entreprise : le traitement des eaux industrielles et aquacoles, le marché du récréatif, piscines privées et collectives, ainsi que les eaux de ballast dans le maritime sans oublier la REUSE qui s’avère un enjeu majeur pour la préservation de la ressource en eau ».

www.bio-uv.com

Articles qui pourraient aussi vous intéresser

L’Activité PISCINE magazine, la référence de l’information professionnelle du secteur de la piscine et du spa.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus