Accueil StratégieBusiness et développement COVID-19 – Mondial Piscines : des clients pas toujours compréhensifs

COVID-19 – Mondial Piscines : des clients pas toujours compréhensifs

par cdalgobbo
Interview de Michel Morin, Mondial Piscine

Quelle a été votre réaction lors de l’annonce du confinement ?

Nous avons été surpris par les mesures mises en place. Après un très court arrêt, nous avons remis en route notre activité en mettant en place toutes les procédures afin de nous assurer que l’ensemble de nos collaborateurs respectent les gestes barrières et puissent ainsi travailler en toute sécurité. Il est vrai que les locaux qui accueillent notre site de production panneaux piscines sont vastes, et que cela a facilité grandement la mise en place du dispositif. L’arrêt a été un peu plus long pour Sofatec, notre unité de production de volets automatiques. Depuis le 11 mai, l’ensemble de nos productions a repris totalement.

Comment jugez-vous l’activité des concessionnaires Mondial Piscine durant la période du confinement ?

Au début du confinement, la baisse de l’activité chantier a été très sensible et cela pour plusieurs raisons :

  • les centrales à béton ne fonctionnaient pas à plein rendement, perturbant ainsi les livraisons ;
  • les retards permanents subis dans les livraisons des fers à béton ;
  • les demandes administratives non traitées.

Au fil des jours, la situation s’est certes améliorée, mais les délais de livraison pour les liners et les couvertures automatiques restent aujourd’hui conséquents et tournent autour de 5 à 7 semaines. En effet les ateliers de production, qui emploient souvent une main-d’œuvre féminine mobilisée par la garde des enfants, fonctionnent encore au ralenti. Pour l’ensemble de ces raisons, les retards dans le déroulement des chantiers, qui ont pour conséquences des livraisons de piscines différées, sont importants. Il faut noter que ces retards se cumulent malheureusement avec les retards pris durant l’automne du fait d’une météo très pluvieuse.

Pour l’activité des magasins, nous avons constaté également une baisse de chiffre d’affaires significative. Cependant, depuis le 11 mai, il faut reconnaître que les ventes magasin marchent très fort !

Quelle est l’attitude des clients vis-à-vis des retards de livraison des piscines ?

Ils sont malheureusement souvent peu compréhensifs et mettent la pression sur les concessionnaires afin que ceux-ci respectent les délais initiaux, ce qui n’est bien sûr pas possible. C’est parfois pour eux l’occasion de négocier les prix sous prétexte que le bon de commande n’est pas respecté ! Bien entendu, il va falloir tout mettre en œuvre pour finir les chantiers et cela signifie que la fin de saison chantier, qui se situe habituellement fin juillet, sera cette année plutôt à la fin du mois d’août. Nous incitons ainsi l’ensemble de nos concessionnaires à mobiliser leurs équipes jusqu’à cette période.

Quelles sont vos prévisions pour la fin de la saison 2020 et pour la saison piscine 2021 ?

Les 4 derniers mois de l’année 2019 ont été excellents mais le début de l’année 2020 a été laborieux. Aujourd’hui, avec la fin du confinement, nous constatons une demande de devis que je n’hésite pas à qualifier d’énorme ! C’est un fait. Mais pour beaucoup de nos concessionnaires, cette demande est très difficile à gérer. Les contacts physiques limités font que certains dossiers sont traités par échanges de mails et vidéoconférences. Beaucoup de nos concessionnaires sont également très mobilisés sur leurs chantiers, et ce jusqu’à la fin de l’année 2020. Ils négligent ainsi leur activité commerciale faute de temps à y consacrer. Pour toutes ces raisons, je ne suis pas persuadé que nous réalisions une aussi belle arrière-saison qu’en 2019. Autre point d’inquiétude pour moi : même si les gens sont demandeurs d’une piscine, et demandent de ce fait des devis, je ne suis malheureusement pas convaincu que nous soyons à l’abri d’une crise sociale et d’une montée du chômage dans notre pays. Beaucoup d’entreprises se trouvent aujourd’hui très fragilisées, petits commerçants, artisans, patrons et employés de bars et de restaurants… Même si le beau temps est là, et que l’épargne d’une partie de la population est importante, beaucoup risquent, par prudence, de renoncer à investir dans une piscine même s’ils en ont très envie. Cependant, malgré toutes ces inquiétudes, nous maintenons pour les mois d’août et septembre toute notre communication TV. Nous avons les stocks disponibles, et notre outil de production est prêt à faire face, si besoin et avec l’aide de la météo, à une forte demande du marché.

L’Activité PISCINE magazine, la référence de l’information professionnelle du secteur de la piscine et du spa.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus