Accueil StratégieMarché et chiffres L’édito : 2022, entre certitudes et incertitudes

L’édito : 2022, entre certitudes et incertitudes

par laurence

Première certitude, les 7 dernières années ont été les plus chaudes jamais observées par l’OMM (Organisation météorologique mondiale), une agence de l’ONU, avec des températures record dans différentes parties du monde, dont près de 50 °C enregistrés au Canada et des épisodes de forte sécheresse dans certaines régions d’Afrique et d’Amérique du Sud. Le début de l’année est globalement sec en France, une situation qui devrait perdurer tout l’hiver. Mais une incertitude demeure, l’été 2022 sera-t-il beau afin de soutenir la vente de piscines ?

Seconde certitude, l’inflation va se poursuivre en France et devrait s’établir à 3,2 % sur l’ensemble de l’année, d’après la présidente de la BCE, Christine Lagarde. Un chiffre en deçà des 5 % de la moyenne européenne (+5,7 % en Allemagne ou +12 % en Estonie) mais encore très important. Elle devrait revenir ensuite à 1,8 % en 2023, un taux presque idéal semble-t-il. En revanche, l’incertitude concerne les prix de l’énergie. Pétrole, gaz et électricité représentent aujourd’hui 50 % de l’augmentation des prix. Ils devraient baisser graduellement au cours des années 2023 et 2024. Dans l’intervalle, ils vont continuer d’impacter les tarifs de vos fournisseurs et vos marges. La prudence reste donc de mise.

Troisième certitude, au niveau national, le revenu disponible brut de l’ensemble des ménages, qui englobe les revenus du travail, ceux du patrimoine ainsi que les prestations sociales, diminués des impôts, a fortement augmenté en 2021, de 3,9 %, selon l’Insee. L’incertitude concerne cependant le pouvoir d’achat des ménages, frappé par l’inflation, dont l’Insee prévoit un recul de 0,5 % au premier semestre 2022.

Quatrième certitude, la pandémie régresse et la fin du passe vaccinal est annoncée dans de nombreux pays. Dans chacune de vos entreprises, vous avez su vous adapter, vous organiser pour satisfaire au mieux les attentes de vos clients. Qu’en sera-t-il dans quelques mois ? 

Quant aux propositions des candidats aux élections présidentielles, elles restent… incertaines ! 

Seule façon de parer aux incertitudes : l’anticipation. Le parc de piscines va poursuivre son développement avec des constructions certes, mais surtout avec des millions de m3 d’eau à traiter, de m2 de bassin à rénover, et des consommateurs toujours plus exigeants. L’avenir de la filière est-il dans le service ? Oui, c’est certain. Mais comment ? C’est tout l’objet de L’activité Piscine n°131. 

L’édito de Sébastien Carensac – LAP 131 Mars-Avril 2022

[calameo code=0064890553a1ac8842876 mode=mini width=480 height=300 hidelinks=1]

L’Activité PISCINE magazine, la référence de l’information professionnelle du secteur de la piscine et du spa.

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus