Home StratégieMarché et chiffres La pierre naturelle

La pierre naturelle

by laurence

Basalte flammé (Aménamat)

Si l’utilisation de la pierre naturelle reste encore marginale dans l’environnement piscine, elle séduit une clientèle nouvelle à la recherche d’authenticité. Les professionnels structurent leur offre afin de l’adapter à notre marché.

Une offre variée

En France, on trouve surtout 2 grandes familles de pierres naturelles pouvant prendre place autour de la piscine :

• Les granits : ces pierres de magma, très solides, sont principalement originaires du Massif central et de Bretagne. Leur dureté leur confère une excellente résistance à l’usure et elles sont homogènes en teintes. Les couleurs les plus répandues sont le gris, le bleu, le rouge, le rose et le jaune.
• Les calcaires : ces roches sédimentaires sont principalement originaires de Bourgogne, du Languedoc, de Provence ainsi que du Sud-Ouest. Si les calcaires offrent une multitude de couleurs, les produits extraits de carrières françaises présentent des tons beiges, blonds et rosés et de grandes variétés de veinages. Plus tendres que les granits ou les basaltes, elles sont également parfaitement adaptées aux aménagements extérieurs.

Les granits et les calcaires représentent environ 90 % des matériaux extraits chaque année dans notre pays, mais la France produit également des grès en Alsace et de l’ardoise dans la région d’Angers.

• Les grès : il s’agit également de roches sédimentaires formées par des grains de sable liés par un ciment siliceux,
calcaire, ferrugineux.
• Les ardoises : ce sont des roches métamorphiques d’origine argileuse. Elles sont principalement utilisées pour la couverture des toits.

La pierre voyageant facilement par bateau, des produits originaires de carrières parfois lointaines sont aussi présents sur le marché. Sont ainsi importés :
• Les basaltes : pierres volcaniques très dures, principalement grises.
• Les schistes : leur fine épaisseur réclame une pose sur dalle béton.
• La pierre bleue du Hainaut : il s’agit d’un calcaire compact originaire de la toute proche Belgique.

Pierre bleue du Hainaut.

Des normes européennes

Des normes européennes sont spécifiques aux essais de la pierre naturelle. Elles concernent principalement : la masse, la porosité, la résistance à la compression, la résistance à la flexion, la dureté, la résistance à l’usure, la résistance au gel.
Pour être réputée non gélive dans les régions les plus froides, une dalle doit subir avec succès 168 cycles de gel et dégel (un cycle étant un passage d’une température de 0 °C à -30 °C et retour de -30 °C à 0 °C).

Le marché

La pierre naturelle reste encore très marginale en comparaison avec d’autres matériaux. Elle ne représente que 1 % du marché des revêtements de sol (intérieur et extérieur) et seulement 3,5 % des revêtements de sol extérieur installés chez les particuliers*. Il est vrai que la distribution, bien qu’elle soit en train de se structurer, reste encore limitée. Les 3 principaux producteurs – Rocamat, Cupa et Men Arvor –, ne totalisent qu’environ 45 points de vente en propre. Les marchands de matériaux et les GSB ne lui consacrent que peu de place dans leurs linéaires. Le reste de la distribution est assurée par des producteurs locaux ainsi que par des distributeurs spécialisés, comme Aménamat (01).

**Source : Groupe Rocamat

Usine Rocamat

Quelle clientèle pour la pierre naturelle ?

La pierre naturelle séduit une clientèle qui recherche l’authenticité dans l’aspect esthétique et dans le toucher. Par définition, chaque réalisation en pierres naturelles est unique car chaque dalle ou margelle est spécifique. Le choix de la pierre utilisée se fait souvent en fonction de la région d’implantation de la piscine afin d’être en harmonie avec l’habitat local. Un côté “terroir‿ apprécié dû au fait que les pierres doivent être correctement employées suivant les régions : une piscine en Savoie subit un climat plus rigoureux qu’une piscine dans le Languedoc…

Toutes les pierres ne vont donc pas forcément partout en France ! La pierre naturelle est disponible en dimensions standards : 40 x 40 cm, 50 x 50 cm, 60 x 60 cm, mais elle se prête également aux réalisations en petites séries ou sur mesure. À condition d’y mettre le prix. En vogue actuellement, les formes rectangulaires, de style parquet, 7 à 14 cm de large par 60 à 80 cm de long. Concernant les dallages, leur épaisseur est comprise entre 2 et 3 cm. Cette épaisseur est plutôt liée à l’usage du produit qu’à la solidité. En effet, la pierre naturelle ne subit que peu d’usure et sa couleur reste homogène car présente dans toute la masse de la pierre.

Margelle basalte flammé brossé avec talon (Aménamat)

Le prix

En produits standards, les prix débutent à partir de 45€ TTC le m² et vont jusqu’à 75€ TTC le m². Pour les produits français, le calcaire est sensiblement moins cher que le granit.

Astuce : le surcoût que représente un devis avec de la pierre naturelle est plus facile à accepter par le client s’il est valorisé par rapport au coût total du projet piscine + plages, plutôt que valorisé uniquement par rapport aux différents devis plages. Le pourcentage représenté alors par le coût supplémentaire est alors beaucoup plus faible.

L’entretien

La pierre naturelle est un matériau facile à entretenir car très homogène. Un jet d’eau avec un peu de savon suffisent, sans oublier l’eau de pluie qui permet d’éliminer, en cas d’utilisation d’un électrolyseur, les éventuelles traces de sel. En piscine d’intérieur, il suffit de penser à rincer les plages de temps en temps. Il convient d’éviter les nettoyeurs haute pression, qui risquent d’abîmer les joints et qui ouvrent les pores de la pierre, favorisant l’incrustation des saletés. Si une partie de la plage doit être exposée à des risques particuliers, par exemple un barbecue, l’application préventive d’un produit hydrofuge est alors recommandée.

Dallage pierre naturelle Buxy (Rocamat)

Pierre naturelle et développement durable

La pierre, 100 % naturelle et minérale, est un matériau abondant puisque constitutif de la croûte terrestre. Elle s’inscrit dans une démarche de développement durable puisque sa production ne demande qu’une faible dépense énergétique. Aucune cuisson n’est nécessaire et ses méthodes d’extraction utilisent des moyens mécaniques dont le lubrifiant est l’eau. La poussière produite est récupérée et utilisée. La pierre est un matériau pérenne, inerte et réutilisable.

Usine Rocamat

You may also like

Leave a Comment

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus